Le forum du dogue de bordeaux en belgique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi une perte de poils anormale ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvie et Saxo

avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Haute-Savoie / France
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Pourquoi une perte de poils anormale ?   Dim 30 Oct à 13:24

La chute des poils


Les maladies parasitaires

Certains parasites se développent au détriment du poil, ce qui provoque sa mort et sa chute:

* La teigne correspond au développement d'un champignon microscopique dans la gaine du poil. Ce champignon se nourrit de la kératine du poil, provoquant des zones dépilées de forme arrondie au niveau de la tête, du dos ou des cuisses. Les démangeaisons sont rares.
Attention, car la teigne est une maladie assez fréquente, très contagieuse pour les autres animaux, et elle peut se transmettre à l'homme dans certains cas.
De nombreux chiens sont porteurs asymptomatiques de teignes (c'est-à-dire qu'ils sont en bonne santé, sans perte de poils) et peuvent la transmettre aux autres.

* La démodécie

Voir post ouvert sur la démodécie

* De nombreux parasites cutanés sont à l'origine d'une chute de poils secondaire, suite à d'intenses démangeaisons.
C'est le cas par exemple pour la gale, due à des acariens localisés au niveau des oreilles, mais également sur les flancs, les coudes et les cuisses.
C'est également le cas de la cheyletiellose dont le responsable est un autre acarien qui vit en surface de la peau, sur le dos du chien, et qui provoque des pellicules et des pertes de poils suite au grattage…

* Mais le cas le plus fréquent de perte de poils secondaire lors d'une atteinte parasitaire chez le chien est celui de la Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP). C'est en effet une allergie à la salive des puces: une seule piqûre de puce peut provoquer des crises de léchage et de grattage frénétique , parfois jusqu'au sang.
Il en résulte l'arrachage et la perte des poils, localisé à certains endroits comme les cuisses ou le bas du dos (croupe).
C'est pourquoi un traitement anti-puces régulier des animaux comme de leur environnement est indispensable.
Plus généralement, toutes les maladies qui provoquent des démangeaisons de même que toutes les atteintes de la peau se concrétisent par des zones de dépilation plus ou moins étendues: c'est le cas de la Leishmaniose causée par un parasite du sang , ainsi que des pyodermites qui sont des infections de la peau.


Les maladies hormonales

La pousse du poil est sous contrôle hormonal. C'est pourquoi, lors d'anomalie dans la sécrétion de certaines hormones, on retrouve parmi de nombreux symptômes, des troubles cutanés.
Il s'agit généralement d'une perte de poils étendue, bilatérale et symétrique, sur les flancs et le dos, souvent accompagnée d'une modification de la consistance de la peau (amincissement ou au contraire épaississement, dessèchement, pellicules).

Voici quelques maladies hormonales ayant pour symptôme une perte de poils, avec certains autres signes spécifiques associés :

* Le diabéte sucré(insuffisance de sécrétion d'insuline): l'animal boit et urine beaucoup, on note parfois une tendance à l'obésité

* L'hypercorticisme ou syndrome de Cushing (maladies des glandes surrénales, traitement massif aux corticoïdes): le chien a un ventre qui grossit, une peau sèche et fine avec des comédons (points noirs), il mange et boit énormément.

* L'hypothyroïdie (maladie des animaux ‚âgés, qui peut parfois être d'origine immunitaire): la peau s'épaissit, des taches foncées apparaissent, le chien s'affaiblit, devient apathique. La baisse d'activité est souvent imputée, à tort, à l'âge grandissant du chien.

* L'hyperoestrogénisme (kyste ovarien chez les femelles non stérilisées, tumeurs testiculaires chez les mâles).
Les symptômes peuvent être des troubles reproducteurs chez la femelle (chaleurs prolongées par exemple…) et une féminisation chez le mâle (baisse de la libido); ces tumeurs sont fréquentes chez les mâles cryptorchides (c'est–à-dire dont un testicule ou les deux ne sont pas descendus et restent dans l'abdomen). Chez ces animaux, le testicule en place s'atrophie lors de tumeur alors que le testicule tumoral en position abdominale grossit et peut sécréter des hormones responsables de cette perte de poils mais également d'anémie grave. C'est pourquoi il est essentiel de faire opérer les animaux cryptorchides.

L'alimentation

L'alimentation contribue à la beauté du pelage. Une mauvaise alimentation est souvent à l'origine d'un poil terne et d'une mue importante.
Les protéines, les acides gras poly-insaturés et les vitamines (A et biotine) sont les éléments qui favorisent la bonne santé de la peau et du pelage. Dans des cas extrêmes (malnutrition), le manque de certains de ces éléments peut provoquer une perte massive des poils.

L'élément essentiel pour que votre compagnon bénéficie d'un beau pelage est de lui fournir une alimentation complète et équilibrée.

Par ailleurs, une allergie alimentaire peut aussi être un facteur de la perte de poils: les allergies alimentaires se manifestent souvent, chez les carnivores domestiques, par des symptômes cutanés comme des dépilations, des démangeaisons et des plaques rouges.


Les troubles du comportement

Chez des animaux stressés, hypersensibles ou très angoissés, on note parfois un comportement de léchage frénétique surtout au niveau des pattes avant et à la base de la queue.

Ce léchage provoque alors une irritation de la peau et la chute des poils, ce qui laisse apparaître des plaques rouges suintantes qui peuvent alors s'infecter.

Il convient dans ce cas de diagnostiquer puis de traiter ce trouble psychologique.


La chute de poils d'origine médicamenteuse

Certains traitements hormonaux mal utilisés peuvent conduire à une des maladies décrites ci-dessus: syndrome de Cushing.
Suivez toujours les conseils de votre vétérinaire pour l'utilisation des médicaments, ne les utilisez jamais de votre propre chef.

Il faut savoir aussi que les traitements anti-cancéreux du chien peuvent provoquer, mais rarement, une perte totale des poils comme ce que l'on rencontre chez l'homme. Lors de ce type de traitement, la chute de poils est généralement augmentée mais l'animal ne devient pas " chauve "


Les allergies

Ce sont des phénomènes d'hypersensibilité à différents agents, appelés allergènes.

Il existe différents allergènes chez le chien.
On peut citer, parmi les plus fréquents : la salive de puce, les acariens de poussière de maison, les pollens…
Ce sont des allergènes principalement inhalés (sauf les piqûres de puce), mais il existe également des allergies alimentaires ou des allergies de contact, plus rares.
Les symptômes sont une démangeaison forte avec apparition de plaques rouges. La perte de poils est secondaire.


Les maladies rares

Certaines maladies très rares, souvent d'origine immunologique, entraîne des dépilations plus ou moins importantes. Leur diagnostic se fait par un prélèvement cutané et une analyse histologique (au microscope).

Il existe également une dépilation des flancs récidivante dont l'origine est inconnue. Elle survient par période, souvent en hiver, puis le poil repousse, parfois non recoloré. On la rencontre chez certaines races comme les Drahthaars, les Korthals, les Braques…


Conclusion

Une perte modérée et régulière des poils est tout à fait normale chez votre chien. Il faut cependant être attentif et savoir repérer toute augmentation importante dans la quantité de poils perdus, toute apparition de zone dépilée chez votre animal, accompagnée ou non de grattage et d'autres signes (augmentation de la soif, modifications comportementales, baisse d'activité)

N'oubliez pas par ailleurs que pour les chiens, l'allergie aux piqûres de puces est l'allergie la plus fréquemment rencontrée et dont le seul remède consiste en une protection efficace contre les puces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ddbsaxo.free.fr
???????



Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi une perte de poils anormale ?   Dim 30 Oct à 14:17

Un petit truc, que j'utilise avec mes 3 chiens !! 1 filet d'huile de pépins de raisins, dans leur nourriture !

Mon vieux cairn, n'avait plus de sous-poil, depuis l'huile, plus de probs, il a retrouvé une belle fourrure, quand aux bulldogs, ils perdent moins leurs poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephanie B

avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Roquestéron (Nice 06)
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi une perte de poils anormale ?   Lun 31 Oct à 2:01

Vengeance a eu son premier soucis de peau quand nous sommes arrivés dans le sud, en fait c'etait comme une sorte de galle qui se baladait sous la peau et faisait tomber tous ses poils !!

Voici son oreille qui commencait à se depoiler et en dessous de l'oreille ça commencait aussi !
[img][/img]
Le veto nous a donné une solution à diluer dans de l'eau tiede et je l'ai badigeonné tous les deux jours pendant 2 semaines !! Et apres !!! Top nickel ! Ensuite plus jamais de probleme de parasite ! Je touche du bois !!
[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vengeance.jepose.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi une perte de poils anormale ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi une perte de poils anormale ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dogue de Bordeaux :: Généralité :: Comportement, Education & santé-
Sauter vers: